Bast parle, sans bruit, de « Silence »

Comment, du dedans,
Parler du silence ?
Te demandes-tu.
Comment en parler
Sans faire de bruit,
Puisque l’exprimer
C’est déjà se mettre
Hors de lui ?

Entends. Entends
Ce que je te dis,
Entends,
Comprends
Et saisis.
Non pas mentalement,
Mais simplement,
Naturellement.

Je te réponds
Qu’il est possible
De crier le silence
Sans bruit,
En dissolvant
Tout ce qui retient,
Tout ce qui empêche,
Tout ce qui contient,

Crie le silence
Et dissous
Dans le vent,
Tout ce qui reflète,
Tout ce qui module,
Tout ce qui reste,
Dissous,
Dissous tout,

Dissous
Dans le Souffle
Et écoute
Le murmure
Qui hurle
Dans sa chute
Le vrai, le réel,
L’essentiel,

Et que, silencieux, muet
Comme une tombe, chute,
Chute le silence,
Au point final, épilogue
Sans fin, sans faire de bruit,
Sans sons autres que
L’éclat cristallin
De ton rire,

Qui rayonne, résonne et réjouit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.