Bast parle du « vent, de l’eau, … »

Rien n’arrête
Vraiment
Le vent.
Tu peux t’en protéger, certes,
Mais, en aucun cas,
Tu ne peux le stopper.

Il en va de même pour l’eau.
Elle peut être endiguée,
Elle peut être détournée,
Mais elle continuera de couler
Ou choisira de s’évaporer,
De se transformer.

Rien n’arrête, non plus,
Le mouvement
Puisqu’il est, par nature,
Plus mobile que l’eau,
Plus fluide que
Le vent.

Si je te dis cela, c’est pour
Que tu comprennes
Que rien n’arrête
Le Souffle,
Que rien n’arrête
La Source

Et que tout est mis en œuvre,
Que tout est mis en mouvement,
Pour que tu puisses sentir
La vibration d’amour, là, ici,
Tout autour, et particulièrement
En Dedans,

Te chanter comment,
Toujours,
Aimer
Aimer
Et vibrer
D’Amour.

Réjouis-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.