Bast parle du « Temps guérisseur »

Le temps est une fréquence nécessaire
Au processus de guérison, particulièrement
Quand les blessures sont si profondes
Qu’elles ne peuvent venir
Que d’un autre temps,
D’il y a bien longtemps.

Le temps est, alors, comme
Un baume à appliquer
Sans parcimonie, mais
Avec douceur,
Avec lenteur,
Avec tendresse.

Appréhende le temps
Tel un baume au cœur
Qui apaise les cicatrices,
Celles qui, même vieilles,
Sont rouges encore,
Sensibles toujours.

Prends le temps de te guérir
En profondeur et que cela
Ne t’empêche pas
De vivre, de rêver,
D’Aimer.
Encore.

Prends le temps,
Accueille-le comme un présent,
Un don que tu te fais,
Un cadeau pour la vie,
Une promesse faite,
Un pari tenu,

Qui est de participer
À la mise au monde
D’un rêve sacré, à la croissance
D’un rêve éveillé et de vivre
Sa réalité étoilée
Et diamantée.

Réjouis-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *