Bast parle du « Souffle »

Pour guérir, la blessure
Doit être reconnue
Par la conscience.

Ce qui est caché
Ne peut pas être
Transformé.

Il suffit d’un voile
Pour masquer ce qui a
Besoin de guérison,

Il suffit d’un Souffle
Pour dissiper
Ce même voile,

D’un deuxième pour guérir, puis,
D’un troisième pour Vibrer
A l’Unisson, dans l’Harmonie.

Trois Souffles pour
Un Don Trois fois Reçu,
Trois fois donné.

Le triple Don du Souffle
Pour faire Vibrer
La Flamme du Sacré

Souffle,
Souffle,
Souffle !

Et réjouis-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *