Bast parle « d’ombre et de lumière »

De toute évidence,
Il n’y a pas d’ombre
Sans lumière.

Mais que serait
La lumière
Sans ombre ?

Étant au-delà de
Ce qui est statique,
Elle ne va pas rester,
Immobile, au-dessus
De nos têtes, sans inviter
L’ombre à la fête.

Tout comme les êtres
Ne demeurent pas, sans cesse,
Debout, les yeux levés vers le soleil.

L’ombre existe car
La lumière vit, vibre, bouge,
Se meut, s’émeut.

L’ombre existe, car
La lumière s’élance,
S’expanse, danse.

L’ombre existe puisqu’elle permet
À la lumière de reprendre souffle,
De se ressourcer pour, à nouveau,
Pouvoir briller, rayonner
Et faire ainsi, à sa manière,
Honneur à l’ombre.

Et que serait vraiment
La lumière si elle n’avait rien
À honorer ?

Et que serait la lumière
S’il n’y avait rien, ni personne
Qui ne cherche à la trouver ?

Alors, si tu traverses une zone
D’ombre, observe ce qui, en toi,
Demande à être honoré,

Et souviens-toi que l’absence
De lumière n’est qu’une invitation,
Un appel, à venir cueillir
Et recevoir les offrandes
Lumineuses de la Danse Sacrée
Et Vibrante de de la Vie.

Réjouis-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *