Bast parle de « Visions du monde »

Oui, certaines choses de ce monde
Paraissent incohérentes, sombres,
Injustes, absurdes, laides, repoussantes.

Et il en est d’autres qui brillent,
Éblouissent, donnent envie,
Sont attirantes.

Si tu décides de ne voir que ce qui a
De l’éclat et renies la face cachée
Du décor, tu risques de naviguer

À la surface
De ta vie,
Lisse.

Si tu te focalises uniquement
Sur ce qui est noir, tu abandonnes alors
Ton propre pouvoir et nourris
D’autant plus celui du désespoir.

Tu t’immobilises, ainsi,
Au bord de ta vie,
Vide.

« Comment faire juste ? », te demandes-tu.

Je t’invite à bien observer
Ces deux types de projections,
À les scruter depuis l’intérieur,

Et tu pourras ainsi constater que
Ce ne sont que des reflets et que
Ni l’un ni l’autre n’est vrai, n’est réel.

Ils ne devraient donc pas
Pouvoir t’empêcher
De vivre ta vie pleinement.

Oui, en vibrant vivante du Dedans,
Les reflets du dehors pourront se fondre
Et s’embraser dans la clarté

Pour devenir, à leur tour, messagers
De la Source lumineuse, belle, vraie,
Rayonnante, intense et libre.

Réjouis-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *