Bast parle de « Silence »

Le Silence
Est comme les bras ouverts
Des amants passionnés
En attente de s’enlacer.

Le Silence
Est comme le temps d’inspiration
Que prend le bourgeon juste
Avant d’éclater et d’oser.

Le Silence
A la saveur délicate et tendre de
Ce qui le précède et l’arôme inédit
Et mystérieux de ce qui le suit.

Le « Si » lance le « Do »
Et annonce ainsi le nouveau palier,
Le seuil de la prochaine porte,
La portée de l’ouverture du cœur.

Le Silence
Est l’âme du grand vide, le berceau
Du Son qui donne le départ, sonne
Le début du début en mettant au monde

La Note Unique
Celle qui Nous fait vibrer,
Vivre, créer
Et Aimer.

Réjouissons-Nous !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *