Bast parle de « S’abandonner »

Comprends bien que les verbes
« Abandonner » et « S’abandonner »
Ne vibrent pas à la même fréquence.

Le premier prend racine dans la forme,
Se nourrit de liens extérieurs,
Est le fruit d’une liaison, d’une tension.

Le second est le berceau du vide,
Un avaleur d’attaches,
Un dévoreur de croyances.

Celui-ci est
Celui qui
Dissout.

Tu vois, leurs vibrations diffèrent
Radicalement de par un seul
Et unique « S »,

De celui qui,
Par manque, abandonne
Et est abandonné,

À celui qui, complet,
S’abandonne
Dans l’Esprit,

Pour à nouveau,
S’abandonner à la Source
Du Souffle.

Réjouis-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.