Bast parle de « l’Obscurité »

L’Obscurité.

Comment pourrais-tu
Être éblouie par la lumière
Sans avoir été, auparavant,
Aveuglée par l’obscurité ?

Et comment pourrais-tu
Connaître l’intensité de
La lumière si tu ne la laisses pas,
Un temps, t’imprégner ?

Il y a plusieurs
Obscurités, tout comme
Il y a plusieurs
Lumières.

Et, le chemin qui mène à
Toujours plus de clarté,
Passe aussi par une plus
Intense obscurité.

Comprends-bien que l’obscurité
Dont je te parle n’est pas sombre,
Au contraire, il s’agit
D’une obscurité éclairante,

Celle de la Nuit accoucheuse
Du jour nouveau,
Sage-Femme de la lumière
Nouvelle-née.

Pense à cela quand tu crois la nuit
Trop pesante et accueille-la comme
Une cape enchantée de tendresse qui,
Légère, te protègera jusqu’au prochain seuil.

Tu verras alors, dans l’obscurité de ta Nuit,
Les étoiles s’allumer d’un nouvel éclat et
Te guider là où ton âme a choisi de voyager
Et ce, depuis le début des Mondes.

Réjouis-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *