Bast parle de « l’Expérience »

Pour qu’une expérience puisse être faite
Dans de bonnes conditions, il faut préparer
Un minimum le terrain, si je puis dire.

Il est nécessaire de choisir le terreau
De l’expérience, de disposer les outils
De mesures, des jalons, puis de
L’observation nécessaire pour pouvoir
Inscrire, dans la mémoire, le résultat,
Le constat de l’expérience vécue.

Une fois en mémoire, il est possible
D’en tirer profit. Si cette étape n’est pas
Achevée, la même expérience
Devra être renouvelée.

Ce phénomène explique les schémas
Répétitifs qui se mettent en place et
Qu’il est parfois difficile de rompre.
La mémoire valide le résultat
De l’expérience, ce qui permet
À l’âme de choisir constamment
Et consciemment son voyage.

Sans prendre en compte le constat
De l’expérience vécue, le chemin s’enroule
Sur lui-même, s’emmêle, puis,
Endort le pèlerin en voyage jusqu’à
Ce que l’âme pousse un Cri
Qui va le sortir de sa torpeur.

Souviens-toi,
Inscris l’expérience
Dans ta mémoire

Et réjouis-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *