Bast parle de « l’Arc-en-Ciel »

Un Arc-en-Ciel ne se forme pas
Dans un ciel complétement bleu.
Comme les ponts entre les Mondes
Ne se dévoilent pas sous un soleil radieux.

Cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas là,
Mais l’envie de quitter la grisaille,
L’appel de la Nouveauté, font que
Le Pèlerin en voyage va oser le changement,
Va oser le passage, va oser le saut en avant,
Va oser le plongeon dans le vide.
Il ne se transformerait pas sinon.

Observe la beauté de l’orage,
Hume la sueur de la Terre qui monte,
Aimantée par le Ciel. Observe comment
Les nuages dansent et se préparent
À laisser la place au rai de Soleil.
Attends l’Arc-en-Ciel
Patiemment, en confiance.

Le chemin et sa direction
Deviendront, alors, clairs,
Limpides, purs et brilleront
Sous les feux de l’évidence.

Réjouis-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *