Bast parle de « l’Ange qui passe »

Un ange passe,
L’entends-tu ?
Il vole sans exigence,
Impose seul le silence.

Un ange passe,
Le vois-tu ?
Il est si fin, si délicat,
Tout habillé de transparence.

Un ange passe, le sens-tu ?
Il est doux, intense,
Sent l’odeur de
La caresse du vent.

Un ange passe.
Ne pense pas te trouver
Sur son chemin, non.
Car c’est lui qui parcourt le tien.

Un ange passe. Il passe,
Pourtant, sa présence est
Permanence,
Le ressens-tu ?

Un ange passe et,
Dans le silence
Qu’il met seul au monde,
Il tend ses ailes,

Prêt à s’envoler pour aider,
Pour guider, pour soulever
Chaque âme en voyage qui pense
À lui donner un nom.

Un ange passe,
T’en souviens-tu ?
Un ange passe,
L’appelleras-tu ?

Qu’il se réjouisse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *