Bast parle de « Halte »

Un jardin, un lac,
Une montagne.
Des fleurs, des flots,
Des crêtes.

Le tableau s’étend à l’infini.
Plus loin tu le déploies, plus il t’offre
De diversités, de richesses, de parfums,
De sensations, de découvertes.

Tu le sais maintenant,
Tu le connais dans Sa Vastitude.
Prends donc le temps de t’arrêter,
D’humer, de respirer par tes sens.

Sache faire
De bénéfiques haltes
Sur le chemin pour sentir
Vibrer du dedans,

Le vent, la pluie,
Le soleil, la terre,
La mer, la Grande
Mère.

Sens,
Ressens
Le Sacré, par
Tous tes sens,


Et réjouis-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *