Bast parle de « Défi »

Oui, c’est un défi.
Et oui, c’est un défi
D’amour.
Cela ne peut être qu’un défi
Que d’oser plonger ainsi,
La tête première.

Et cela ne peut être qu’un
Défi d’amour que de
Se lancer, s’oublier,
S’éparpiller, se rechercher,
Se rassembler,
De se rappeler,

Et de replonger
Encore, jusqu’à ce que
Tous les éclats dispersés
Soient aimantés, du premier
Au dernier, et se sertissent
Sur la tête couronnée,

Pour alors, une toute dernière fois
Peut-être, replonger, et se retourner
Dans la Lumière Diamantée,
Et traverser, en Corps,
Tête dressée, le cœur
Du Cœur de l’Amour.

Réjouissons-Nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *