Bast parle de « ce que l’on s’impose »

Ne t’impose rien.
Jamais.

Tu peux t’essayer à une discipline,
À un rituel, pour autant que
Tu t’y astreignes joyeusement,
Dans un esprit d’entraînement,
De mise en route, ou  simplement
d’expérience.

Mais ceci ne doit pas être
Quelque chose que tu t’imposes
Sur le plan d’une exigence,
D’une obligation.

Cette dernière est à distinguer
De l’objectif car, si tu les confonds,
Cela signifie que le but que tu cherches
À atteindre n’est pas tien,

Et que ce que tu t’imposes,
Alors, va se nourrir de
Ta propre énergie
Et te vider de sens.

Ne t’impose rien.
Jamais.

Et tu navigueras dans les eaux claires
De l’ouverture, de la joie,
Dans le respect du Sacré,
De la Vie et de l’Amour.


Réjouis-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *