Bast parle « d’aimer ce que l’on fait »

Aimer ce que l’on fait,
Que cela soit du ménage,
Des ouvrages créatifs,
Du raccommodage ou
Des tissages de relations,
Équivaut à faire ce que l’on aime.

Aime et fais, fais et aime.

Aime, en enlevant la poussière,
Passer en revue ce qui,
Depuis peu ou depuis longtemps,
Est resté statique dans tes relations
Et souffle dessus, comme le ferait
Un vent de printemps.

Aime, en nettoyant,
Porter une attention
Particulière à ce qui a besoin
D’être rafraîchi en Dedans,
Et lave comme le ferait
Une cascade de torrent.

Aime, en réparant,
Rendre visite aux parties
De toi qui sont dans l’attente
D’une décision, d’un choix
De guérison et délie,
Relie, cicatrise.

Aime, en créant, t’observer en train d’aimer.

Car aimer aimer ce que l’on fait,
Équivaut à être conscient que,
Quoi que l’on fasse,
L’amour est présent
Si le choix est fait
De lui laisser la place.

Réjouis-toi !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *